Ne vous laissez pas aveugler par la régression du sommeil de 3-4 mois

Votre bébé va commencer à se retourner. Lorsque cela se produit, vous devez cesser de l’emmailloter, ce qui peut signifier que votre bébé pleure et se réveille plus souvent.
Il aura une poussée de croissance. Et mec, il aura faim !

En recherche d’avis sur les barrières de sécurité ? suivre ce lien !

Elle commencera tôt à faire ses dents ou attrapera un rhume, et sera légèrement mal à l’aise.
Il sera conscient du grand monde qui l’entoure ! Et plus sensible à la température ou à la lumière.
Votre petit fêtard se réveillera en voulant jouer.
Et soudain, votre bébé ne dort plus bien.

La plupart des parents sont pris au dépourvu et ne savent pas quoi faire. Mais si vous apprenez à établir de saines habitudes de sommeil, vous serez peut-être en mesure d’éviter la plupart, sinon la totalité, de celles-ci.

Pourquoi la régression du sommeil de 4 mois se produit-elle ?
Qu’est-ce qui a changé ? Votre petite goutte d’un nouveau-né est maintenant un papillon social de 3 ou 4 mois. Elle tombe dans un sommeil léger, et se réveille….ennuyée ! C’est trop calme, trop calme pour elle. Votre enfant de 4 mois aimant la compagnie se réveillera et pensera, “Hé toi avec les cheveux longs. Reviens ! Je veux jouer !”

Mais, ce que beaucoup de parents ne réalisent pas, c’est que lorsque vous allez voir votre enfant, vous le récompensez en réalité pour s’être réveillé, simplement par sa présence ou son attention.

Le conseil le plus courant pour faire face à la régression du sommeil est d’utiliser l’entraînement du sommeil à pleurer. Mais, personne ne se sent bien à ce sujet. Et ce genre d’entraînement au sommeil peut se retourner contre vous et vous faire pleurer pendant des heures.

Une meilleure approche pour le 4e mois de régression du sommeil
Lorsqu’il s’agit de problèmes de sommeil, le meilleur remède est la prévention. Voici ce que je vous conseille :

emmaillotez les bébés en toute sécurité. L’emmaillotement serré peut empêcher le retournement.
Utilisez les bons types de mouvements et de sons pour que, lorsque votre bébé entre dans la partie légère du cycle de sommeil, il soit facilement endormi par rapport à son réveil complet.
Anticipez (et diminuez) la faim nocturne, en encourageant les tétées diurnes et même une tétée de rêve vers 23h/ minuit.
Tenez-vous en forme pendant de longues périodes à l’extérieur. L’exposition à l’air frais et à la lumière du soleil aidera votre tout-petit à reconnaître la différence entre le jour et la nuit.